Le Valais est ballotté entre la République helvétique (1798-1802), l'indépendance théorique (1802-1810) et l'incorporation à l'Empire français (1810-1813). À la chute de Napoléon Ier, les Alliés le poussent à adhérer à la Confédération suisse...