Non aux aménagements routier (Axe Frontenex). Le projet MiCA ne respectera ni les normes de pollution, ni celles des niveaux sonores. Les besoins décrits comme prépondérants relatifs à des accords secrets n’ont jamais été démontrés !